🤿 started from la pataugeoire now we here

« A skinny black girl descended from slaves and raised by a single mother can dream of becoming president, only to find herself reciting for one. » Amanda Gorman à la Maison Blanche, 20 janvier 2021
 
Ces mots, tu les connais certainement. Mais que saurais-tu me dire d’Amanda Gorman, la personne qui les a prononcés ?
 
Pour te guider je pourrais te dire 👇🏾
🏊🏾‍♀️ Qu’avec sa prise de parole le 20 janvier 2021, Amanda Gorman a marqué l’histoire. À 22 ans, Amanda est la plus jeune poétesse invitée à l’investiture d’un président aux États-Unis. Sans compter sa prise de parole coïncide avec l’investiture de Kalama Harris, première femme non-blanche a accéder à la vice-présidence.
 
🏊🏾‍♀️ Que son histoire est un condensé du rêve américain. Née en 1998, élevée par une mère célibataire à LA avec sa fratrie, et souffrant d’un défaut d’élocution, Amanda s'est prise de passion pour la littérature dès l’enfance. Entre lecture et écriture frénétique, elle a dû affronter ses peurs pour (ré)apprendre à prendre la parole et porter sa poésie au public. Aujourd’hui, Amanda est une figure emblématique de la poésie Américaine. Reconnue première poétesse junior en 2017, diplômée d’Harvard en sociologie en 2020, et mannequin depuis peu, Amanda a déjà partagé la scène avec de nombreuses stars comme Morgan Freeman.
 
Mais je ne le ferai pas.
 
À la place, je te propose de plonger ensemble dans les dessous du processus créatif d’Amanda. Plus précisément, aux racines de ce qui le motive.
 

🦐 la poésie pour ouvrir la voix·e - le pourquoi derrière les mots

Tout commence par le POURQUOI
La notion du POURQUOI est souvent accolée au nom de Simon Sinek, penseur moderne du leadership pour qui la raison d’être supplante le reste.
« On dit souvent CE qu’on fait, on dit parfois COMMENT on le fait, mais on ne dit que très rarement POURQUOI. Pourtant le POURQUOI est la partie la plus importante de nos comportements ou communications » Simon Sinek
 
 
Et c’est ce pourquoi qu’exprime si souvent Amanda qui rend sa poésie aussi puissante.
 
Dans son TED Utiliser sa voix est un acte politique (2018), Amanda commence par nous poser deux questions sur ce POURQUOI : « Sur quelles épaules vous tenez-vous ? Et que défendez-vous ? », avant de nous partager le sien qui se résume ainsi : l’héritage.
 
Amanda quant à elle exprime sa (trans)mission en ces termes 👇🏾
« Je suis la fille des écrivains noirs, descendants des combattants de la liberté qui ont brisé leurs chaînes et changé le monde. Ils m'appellent. » Amanda Gorman, TED, 2018
 
Dans une interview donnée au média TODAY, Amanda confie également voir son art comme une nécessité. À la fois pour continuer à briser les chaînes dont ses ancêtres se sont défaits, mais aussi pour donner inciter ses pairs à faire entendre leur voix·e.
 
« Je dois écrire, je dois prendre la parole » Amanda Gorman, TODAY, 2018
 
Car pour la poétesse, prendre la parole est politique.
 
À la fois parce qu’elle permet de :
🏊🏾‍♀️ Choisir qui peut la prendre, de quelle manière, sur quelle plateforme et sur quelles thématiques.
 
🏊🏾‍♀️ Façonner l’imaginaire collectif et créer le cadre de transmission. À la fois en choisissant quelles sont les voix·es que l’on met en avant – à échelle sociale –, quels messages celles-ci font passer et quelle vision de la réalité ces voix·es véhiculent.
 
🏊🏾‍♀️ Choisir quelles questions on peut poser, quels systèmes on peut questionner pour accompagner le changement (positif). On le sait, la culture – dont la poésie et la littérature – est le premier domaine que les tyran·nes policent. Car comme le dit Amanda, « La poésie parle des gens », résonne avec leur vécu et ouvre de nouveaux horizons.
 
Amanda, jeune femme, non-blanche et issue d’un milieu non-privilégié défie le statu quo par sa poésie, (se) jouant des mots et des codes, donnant à entendre une voix·e autrefois silenciée par la société.
 
Ses sujets de prédilection s’inscrivent dans cette volonté d’œuvrer à construire un futur plus durable et égalitaire. Entre éducation, racisme et crise climatique, Amanda se fait la voix de celleux qui n’en ont pas.
 
Dans ce même entretien à TODAY, Amanda nous transmet
 
« Pour moi, la réussite c’est passer la porte et la tenir ouverte pour que d’autres puissent s’y engouffrer » Amanda Gorman, TODAY, 2018
 
Cette vision, Amanda la met en œuvre dès 20… où elle a créé son association One Pen One Page qui fournit une plateforme et des outils pour aider les étudiant·es à prendre la parole.
 
🏊‍♀️
Si tu veux explorer ce sujet de la réussite en tant que personne minorisée, tu peux aller faire un tour du côté la Ploufletter sur le mérite ou celle sur l’influence que l’héritage migratoire pouvait avoir sur les trajectoires de nage.
 

pourquoi on kiffe ?

Amanda inspire par sa (trans)mission, son courage et son histoire.
Elle nous montre combien la connaissance de soi importe pour faire fi du bruit extérieur et oser aller vers ce qui nous porte. Son message est clair : la poésie est un outil pour relier les histoires, questionner l’existant et nous aider à construire un avenir plus durable.
 
Et finalement, entendre cette voix·e s’élever incite à écouter celle qui résonne au fond de nous et qui ne demande qu’une chose : jaillir pour se faire entendre. Alors plonge, crée, partage. Ta voix·e compte.
 
 
👋
Envie d’apprendre à te connaître ? De créer une vo·i·e à ton image ? Viens faire le point sur ton parcours avec La culbute, le parcours introspectif by La piscine. On t'accompagne pendant 30 jours à (re)mettre du sens dans ta vie natatoire. Tu y trouveras fiches, exercices et inspiration pour trouver ta voie et prendre ta place 🤿
 

🛠 quelques ressources pour aller plus loin

→ La lecture de son poème The hill we climb sur PBS
→ Son intervention sur au MOCA
 
©Apolline 🐋 pour La piscine, 19/08/2023
 
 

 
©La piscine média, 2022 - 2023, site par Apolline 🐋